Nous voudrions d'abord vous remercier d'être venus, en dépit des obstacles de dernière minute.  Cela nous vaudra le plaisir de passer un peu plus de temps ensemble. Merci, Madame Hidalgo ! Que les parisiens sachent bientôt l'écraser sous leur mépris électif.
 
Et puis, chers tous, nous sommes persuadés que votre venue s'inscrit dans vos activités culturelles et plus particulièrement que vous souhaitez donner du sens à cette journée du patrimoine. C'est réussi ! 60 ans de mariage font incontestablement de nous un couple patrimonial digne d'une visite. On dit qu'ils sont en voie de disparition...
 
Quoiqu'il en soit, nous sommes vraiment heureux de vous accueillir...et d'être encore là pour pouvoir le faire.
Certains, que nous aurions aimé avoir avec nous aujourd'hui nous ont quittés. Imaginons les ici. Leur souvenir nous accompagnera toute cette journée. Une pensée spéciale va aussi à ceux qui ont fait un très gros effort pour être ici et qui n'y seraient pas sans l'affection qu'ils nous portent. Nous en sommes touchés et les remercions particulièrement.
 
Profitons aussi de ce moment pour remercier les artistes qui vont nous accompagner aujourd'hui et ceux d'entre vous qui vont nous faire le plaisir de partager leur talent avec nous.
 
Et souhaitons un bon anniversaire à Julien, qui bien que n'ayant pas 60 ans, partage cette heureuse journée avec nous ! Personne n'est-il oublié ? Levons nos verres !
 
Vous avez sans doute déjà repéré le numéro de votre table sur le panneau d'affichage à l'entrée. Et bien j'ai une première bonne nouvelle, c'est le bon numéro . L'autre bonne nouvelle, c'est qu'il y a autant de places que d'invités. 
 
Alors, maintenant, comment les choses vont-elles se passer ?
Encore une bonne nouvelle. Les choses se passeront bien, grâce à notre cellule santé. A nos âges avancés, c'était indispensable. Nos deux médecins de garde sauront vous réconforter avec bonne humeur. Peut-être cela ne suffira-t-il pas ? Une digestion difficile, par exemple ? Notre gastroentérologue vous surveille. Une peine de cœur ? Notre cardiologue préféré est là. Une dent rebelle ? Nos dentistes émérites ont apporté leurs tenailles. Une petite douleur empoisonnante ? Notre craquante ostéopathe vous craquera sur demande. Et si rien de tout cela ne fonctionne, demandez un verre de champagne supplémentaire. Et si finalement, rien n'y fait, notre anesthésiste saura rapidement mettre un terme à vos douleurs.
 
Revenons au fait. Laurent a bien voulu jouer le rôle de chef d'orchestre (Désolé, Martin...). C'est lui qui introduira les activités de notre journée. Mais, de peur qu'il soit trop bavard, ne lui donnons pas encore la parole et retrouvons-nous maintenant autour d'un verre !
Bonne journée !